Robe à l'anglaise retroussée à la polonaise (1770)

Un exemple...

En savoir plus

Le jupon est en soie sauvage rose, les volants et froufroux en mousseline crème.

Le manteau de robe est une paire de vieux rideaux aux motifs fleuris brodés, récupérés chez des amis. La couleur est un peu passée par endroit, il y a un peu de travail de raccomodage également. Mais celà ne me dérange pas, elle n'auras ainsi pas l'air d'une robe neuve, elle fera "d'époque" !

Le corsage est renforcé par une triplure de coutil, entre le tissu extérieur et la doublure. La couture dos est baleinée de chaque coté, la fermeture avant, par agraphes, est baleinée également.

Dentelles et falbalas orneront l'encolure, les engageantes... etc...

Le jupon :

Montage du corsage :

Les liens qui serviront à relever la traine :

L'envers du décors :

Petite vue d'ensemble (non finis) :

Les engageantes (amovibles, broderies sur tulle, volant simple, sera juste surmonté d'un petit falbala comme le pourtour de la traine) :

Manteau de robe fermé par une bande d'agraphes, posé par dessus la chemise dont la dentelle (ancienne) reste visible :

Fichu menteur  (petit châle de coton fin bordé de dentelle ancienne, passé sur les épaule afin de voiler un minimum le large décolleté de l'anglaise)

A quelques détails d'ajustement prêt, ce costume est terminé ! Prête pour la Journée Grand Siècle au Château de Vaux le Vicomte !

robe à l'anglaise

robe à l'anglaise

robe à l'anglaise

robe à l'anglaise

Portée lors de la Journée Grand Siècle 2012, au château de Vaux le Vicomte